LogiMAT 2019

Des afficheurs électrophorétiques sans pile signés Faubel à LogiMat 2019.

Venus des quatre coins du monde, plus de 60000 professionnels ont afflué dans les halles de Messe Stuttgart à l'occasion du salon LogiMAT 2019. Figurant parmi les 1624 exposants, Faubel & Co. Nachfolger GmbH, spécialiste des étiquettes fonctionnelles, y a dévoilé son Smart Label à affichage électrophorétique fonctionnant sans pile.

Comme l'explique Andreas Bartling, responsable du développement des affaires pour l’Allemagne du Nord chez Faubel : « L'afficheur électrophorétique est la solution idéale pour marquer les produits ou les processus qui nécessitent un étiquetage variable ». Commandé par un tag RFID réinscriptible, l'afficheur électrophorétique remplace l'étiquette classique en papier. En effet, la dernière génération de Faubel Smart Labels n’a pas de pile : l’énergie nécessaire à la mise à jour de l’affichage est fournie par le champ RFID du lecteur.

Étiquetage durable et permanent

« Les Smart Labels sans pile ont une longue durée de vie et ne nécessitent aucun entretien. Voilà pourquoi elles sont particulièrement adaptées à l'étiquetage en processus Kanban ou en boucle fermée », ajoute Bartling. Grâce à sa haute résolution, l'écran est capable d'afficher toutes les données importantes telles que les lettres, les chiffres, les codes QR et les codes Data Matrix. Les visiteurs qui se sont rendus au stand Faubel ont pu, par exemple, voir comment les Smart Labels servant à marquer des caisses en plastique réutilisables sont transportés sur un tapis roulant avant d'être actualisés à deux postes différents. L'afficheur électrophorétique peut être vissé ou collé sur la caisse, inséré sur le côté ou fixé à celle-ci à l'aide d'aimants ou de bandes scratch.

Andreas Bartling tire un bilan positif de ces trois jours de salon : « LogiMAT 2019 a été un réel succès pour Faubel. Le taux de fréquentation était élevé tout comme le niveau des discussions que nous avons eues. »

Faubel Messestand, Logimat 2019

L'équipe Faubel sur le salon (de gauche à droite) : Andreas Bartling, Diana Aland, responsable du développement des affaires pour l'Europe centrale, Patrick Hubert, ingénieur-développeur chez SIL System Integration Laboratory GmbH et Petra Schäffner, responsable du développement des affaires pour l'Allemagne du Sud.