Un début réussi

Faubel satisfait du taux de fréquentation de son stand LogiMAT à Stuttgart.

Venus du monde entier, des professionnels de l'intralogistique et de la gestion des processus ont parcouru les halles du salon LogiMAT qui s'est tenu à Stuttgart du 13 au 15 mars. Exposant pour la première fois, Faubel a présenté ses étiquettes intelligentes qui allient le caractère fonctionnel de l'étiquetage avec la technologie RFID et le papier électronique.

Papier électronique avec ou sans piles ?

Les échantillons exposés ont permis de démontrer l'éventail d'applications possibles telles que l'identification et la localisation des marchandises. « Grâce à ces échantillons, nous avons pu présenter la vaste gamme d'étiquettes intelligentes proposée par Faubel et répondre directement aux questions des visiteurs », a déclaré Petra Schäffner, responsable du développement des affaires chez Faubel, qui a animé le stand de l'entreprise avec d'autres collègues.

Outre les produits exposés, la conférence qu'elle a donnée aux côtés d'Alexander Oppermann, ingénieur-développeur au centre de compétences RFID de Faubel, a suscité un vif intérêt au premier jour du salon. Les participants au Forum C qui a fait salle comble ont pu se familiariser avec le thème de leur intervention intitulé « Comment visualiser la 4ème révolution industrielle au moyen d'étiquettes intelligentes à papier électronique ». Les conférenciers y ont abordé l'évolution de l'étiquetage intelligent ainsi que des questions clés telles que l'alimentation électrique de l'affichage sur papier électronique.

Après trois journées bien remplies, Petra Schäffner tire un bilan extrêmement positif des débuts de Faubel en tant qu'exposant : « Nous avons eu beaucoup d'échanges intéressants sur des projets spécifiques et nous espérons bien pouvoir exploiter ces contacts à l'avenir. LogiMat est vraiment un forum intéressant pour nous et Faubel y reviendra très probablement l'an prochain.»

Logimat 2018, Smart Label, Faubel, E-Paper-Display

Suite à l'intervention de Petra Schäffner et d'Alexander Oppermann, certains éléments ont été approfondis sur le stand.